28 octobre 2010

Quand la fiction devient réalité ou when dreams come true !

Chaque matin, même refrain, je sors de chez moi , l'Ipod vissé sur les oreilles et je cale mon pas au rythme du tempo des musiques qui s'égrènent au fil de la marche...une vraie danseuse

Même chemin, même parcours et pourtant la routine ne s'instaure pas ... ma play list s'intitule "Good mood" et elle me met de bonne humeur...From Pigalle to Opéra...

First track : BO du film Las Vegas 21 : Peter Bjorn et ses young folks ...et me voilà transportée dans l'ambiance de Casino Royal ... les dollars et le champagne coulent à flots, ma robe scintille, et les machines à sous crépitent...

Second track : j'entame la descente de la rue des Martyrs et Bono chante Magnificent à tue tête...j'ai l'impression qu'il la chante pour moi cette chanson et je vire romantico-mégalo- maniaco- positive...

Third track : Help Myself...le chanteur de Louise Attaque me donne la niaque...j'ai l'impression que le monde s'offre à moi... rien ne peut m'arrêter...

Fourth track : Suddenly I see de KT Tunstall, mes fantasmes me transportent dans le monde du Diable s'habille en Prada, je regarde autour de moi et là réellement à côté de moi une jeune femme qui attend le feu vert pour les piétons sur le Boulevard Haussmann enlève ses ballerines Repetto et sort d'un sac en papier Tara Jarmon une paire de Jimmy Choo qui tuent et les chaussent en vitesse avant d'entrer dans le building de chez Danone et là je me dis ouais trop la classe...

Elle est pas belle la vie !!! 

Posté par flaney à 22:49 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :


Commentaires sur Quand la fiction devient réalité ou when dreams come true !

    sympa ce post,
    Sinon à quand la photo victorieuse de votre peau lainée?

    Posté par sopHIE, 29 octobre 2010 à 01:59 | | Répondre
  • Tellement vrai ce que tu dis!... La musique transcende la rue.
    Hier en promenant le chien, un type me regardait. Il était bien trop jeune pour me regarder avec "une idée en tête". En fait je crois bien que l'ipod vissé aux oreilles, je devais danser.. C'est sûr que vu de l'extérieur, sans musique, on a l'air con...

    Posté par isabelle, 29 octobre 2010 à 10:16 | | Répondre
Nouveau commentaire